Les signes que votre blessure superficielle cicatrise comme il faut

Blessure superficielle : comment reconnaître une bonne cicatrisation ?

En cas de blessure superficielle, le corps active dès les premiers instants ses mécanismes de défense pour y répondre de façon appropriée. Une cicatrisation optimale dépend de nombreux facteurs, et pourra ainsi prendre plus ou moins de temps. Cependant, certains signes peuvent vous aider à identifier le stade de votre cicatrisation et à vous informer sur le bon déroulé du processus. Découvrez par quoi ils se caractérisent et comment être sûr que votre blessure superficielle cicatrise comme il faut !

Les facteurs qui influencent le processus de cicatrisation

La cicatrisation étant un phénomène naturel, elle peut être influencée par de nombreux facteurs qui peuvent accélérer ou au contraire retarder son évolution :

biseptine - couple avec son enfant
  • Localisation de la plaie : une blessure superficielle localisée sur une articulation mettra logiquement plus de temps à cicatriser, puisque la zone concernée sera plus exposée aux mouvements répétés ;
  • Présence ou non d’infection : une blessure infectée devra impérativement être traitée, entraînant ainsi un retard dans la cicatrisation. Dans ce cas, consulter un professionnel de santé ;
  • Ancienneté de la blessure ;
  • Exposition à la pression : de la même manière que la localisation de la plaie, une exposition à la pression entraînera des tensions répétées au niveau de la blessure ;
  • Étendue et profondeur de la blessure : selon le type de plaie (brûlure, coupure, écorchure…) et son degré de gravité, celle-ci pourra être plus ou moins profonde et/ou étendue, influençant logiquement le temps de cicatrisation ;
  • Soins apportés : la cicatrisation est un processus naturel, qui peut être encouragé voir accéléré par la réalisation des soins adéquats : nettoyage de la plaie superficielle, application d’un gel cicatrisant comme biseptineCica® dispositif médical ;
  • État du système immunitaire ; •
  • Traitements médicaux, etc.

Comment savoir si une blessure superficielle cicatrise bien ?

Lorsque l’on a une blessure superficielle, on peut se poser la question de savoir si celle-ci va laisser des traces une fois la plaie résorbée, et si la cicatrisation se fait de manière optimale. Voici les signes auxquels vous devriez prêter attention pour vérifier si votre blessure superficielle cicatrise comme il faut :  

1. Identifiez le stade d’évolution de la blessure superficielle

Identifier le stade d’évolution de la cicatrisation de votre blessure superficielle peut vous aider à contrôler que celle-ci se passe bien. En effet, le processus de cicatrisation s’effectue en trois étapes : la phase dite inflammatoire, la phase de réparation et la phase de remodelage.

  • Les premiers jours, la plaie superficielle est très sensible. Après le saignement, celle-ci devient rouge et vous pouvez ressentir une sensation de chaleur. Au fil des heures, une petite croûte se forme sur votre plaie : c’est le signe que les cellules s’activent pour la refermer.
  • Ensuite, la cicatrisation se poursuit avec la phase de réparation : la peau commence à se régénérer, et les berges de la plaie se rapprochent petit à petit. Une fois cette étape terminée, vous pouvez observer que votre plaie prend un aspect plus lisse et une couleur légèrement rosée. La croûte formée pendant la première étape disparaît. La durée de la phase de réparation dépend de la profondeur et du degré de gravité de votre plaie superficielle. Celle-ci dure en général de 2 à 3 semaines. 

Enfin, la phase finale dite « de remodelage » a lieu. La peau peut rester légèrement rosée pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. Si une cicatrice est présente, elle doit devenir de moins en moins visible au fil du temps. Un signe que votre blessure superficielle fait désormais partie du passé ! La phase de remodelage peut durer jusqu’à deux ans.

2. Prêter attention à l’aspect de la peau

À chaque étape de la cicatrisation de votre blessure superficielle, vous pouvez prêter attention à l’aspect de votre peau et observer comment celle-ci s’adapte au fil du temps. Cela vous aidera notamment à d’une part identifier le stade d’évolution de votre blessure, mais aussi à écarter tout risque d’infection qui pourrait retarder le temps de cicatrisation.   

  • Deux couleurs vous informent qu’une blessure cicatrise bien : si votre plaie superficielle est rouge, c’est un signe que la cicatrisation est en bonne voie. Si elle prend une teinte rosée et nacrée, votre blessure arrive en fin de cicatrisation !   
  • Vérifiez également que votre plaie ne présente pas de signes de sécheresse, ou au contraire de signes d’exsudation trop intense. L’exsudation est généralement présente dans les plaies de type abrasion de la peau. L’application de soins cicatrisants adaptés vous aidera à maintenir un environnement optimal pour favoriser la cicatrisation.
  • Observez minutieusement votre blessure superficielle : les berges de la peau doivent être lisses et non déchirées. Repérez également tout signe d’infection : changement de couleur, d’odeur, d’aspect…qui doivent vous alerter et vous amener à consulter votre médecin.

Source : 1AMELI. Comment bien soigner une plaie ? : https://www.ameli.fr/assure/sante/bons-gestes/soins/soigner-plaie  

stack divider
biseptine - égratignure sur le coude d'une petite fille

Mauvaise cicatrisation… quels sont les signes et que faire ?


La cicatrisation d’une blessure, même superficielle, peut s’avérer parfois lente ou compliquée.

Plus d’informations

biseptine - un enfant à vélo

Qu'est-ce que la phase de remodelage ?


La dernière phase de la cicatrisation est celle du remodelage. Elle s'initie après la phase de réparation.

Plus d’informations

biseptineRoll® Dispositif Médical

biseptineRoll®

Dispositif Médical


Aide à réduire la formation des cicatrices rouges et boursouflées.

 

En savoir plus

Où acheter biseptineRoll®
(Dispositif Médical) ?