Brûlures légères : que faire ? | biseptinegamme

Brûlures légères : que faire ?

De l’huile brûlante qui gicle de la poêle sur le bras nu ou un accident de barbecue dû à une imprudence ne sont que deux exemples de causes de brûlures domestiques légères. Chez les enfants, notamment, une brûlure est vite arrivée, car ils ne sont pas en mesure d’évaluer correctement les risques. 

Découvrez ce qu’il faut faire en cas de brûlures légères et quand vous devez consulter un médecin.

Qu’entend-on par brûlures légères ?

biseptine - 2 petits garçons jouent au rugby

Un classique, l’enfant se brûle en attrapant une casserole sur le feu. Victime de sa curiosité, il reçoit une projection d’eau brûlante et s’ébouillante.

On parle d’ébouillantage lorsqu’un liquide brûlant, par exemple de l’eau, est à l’origine de la blessure. Les accidents avec le feu ou des objets brûlants tels qu’un fer à repasser sont quant à eux considérés comme des brûlures. En cas de brûlure ou d’ébouillantage légers,

1. seule la couche cutanée supérieure (épiderme) est atteinte,

2. la peau est rougie, légèrement enflée et douloureuse.

Contrairement aux brûlures plus graves, il ne se forme pas de cloque normalement et la peau guérit généralement sans laisser de cicatrice.

Bon à savoir : la durée du contact est décisive

Il y a un risque de brûlure lorsque la peau est exposée à des températures supérieures à 44°C. Outre la température, la durée du contact a également une grande incidence sur la gravité de la brûlure. Cela explique pourquoi un doigt passant rapidement au travers de la flamme d’une bougie ne provoquera pas de brûlure alors que des projections de graisse brûlante venant du barbecue, avec un contact plus long sur la peau, peuvent causer des lésions.

Lors de la prise en charge d’une brûlure, il convient donc de respecter la règle d’or suivante : un rinçage immédiat de la peau lésée peut réduire nettement le degré de gravité de la brûlure.

Tant qu’il ne s’agit que de brûlures légères, vous pouvez les traiter vous-même chez vous. En cas de brûlures plus graves, il faut consulter un médecin.

Les trois degrés de brûlure en médecine

Les brûlures peuvent être plus ou moins dangereuses selon la profondeur et l’étendue de la lésion, qu’il s’agisse d’une brûlure au sens strict ou d’un ébouillantage.

On distingue trois degrés de brûlure :

1. Brûlure du 1er degré : seule la couche cutanée supérieure (épiderme) protégeant les couches inférieures de la peau est atteinte. La peau est seulement rougie et reste sensible au toucher durant quelques jours. Vous pouvez prendre vous-même en charge les brûlures légères dont font partie aussi les coups de soleil.

2. Brûlures du 2nd degré : outre l’épiderme, la couche sous-jacente (derme) est aussi brûlée. La formation de cloques, en plus des symptômes apparaissant aussi en cas de brûlure légère, est fréquente. Selon le degré de gravité de la brûlure, une guérison spontanée est la plupart du temps impossible. Il est recommandé dans un tel cas de consulter un médecin.

3. Brûlures du 3e degré : toutes les couches cutanées sont détruites, y compris la couche la plus profonde (hypoderme), le tissu restant a un aspect blanchâtre ou calciné. Les personnes concernées n’ont généralement pas de douleur, car les nerfs cutanés sont également détruits. Dans un cas de brûlure aussi grave, un médecin d’urgence doit être consulté immédiatement. Les couches cutanées mortes doivent être retirées dans le cadre d’une intervention à l’hôpital. Dans certains cas, une greffe de peau peut s’avérer nécessaire.

La prise en charge de brûlures légères

biseptine - brulure main sous robinet

S’il s’agit d’une brûlure légère, du 1er degré, vous pouvez la traiter vous-même. Pour commencer, faites couler de l’eau à 15-25°C sur la brûlure pendant au moins 15 minutes et rincer ensuite la brûlure (1).

Il est important ensuite de réparer et hydrater la peau abîmée. Vous pouvez pour cela appliquer une fine couche du gel cicatrisant biseptineCica® (dispositif médical) sur la surface à traiter, ce qui permettra de favoriser la cicatrisation et de soulager rapidement grâce à son effet froid.

Quand faut-il consulter un médecin ? (1)

S'il s'agit d'une brûlure cutanée du 2ème degré ou plus sévère :

• Consultez votre médecin traitant qui prescrira un traitement local adapté (pansements avec ou sans antibactériens...) et vous adressera à un service spécialisé dans la prise en charge des brûlures si un geste chirurgical est nécessaire (excision, greffe de peau), ce qui peut être le cas dans les brûlures du 2ème degré profond notamment pour éviter la survenue de cicatrices;

S'il s'agit d'une brûlure cutanée du 2ème degré peu étendue (moins de 10 % du corps chez l'adulte et moins de 5 % du corps chez l'enfant) :

• faites couler de l'eau à 15-25 °C sur la brûlure pendant au moins 15 minutes ou tant que la brûlure est douloureuse ;

• prenez des médicaments antalgiques en cas de douleur ;

• la guérison intervient, le plus souvent, en 2 à 3 semaines environ sans séquelle pour les brûlures du 2ème degré superficiel, tandis que les brûlures du 2ème degré profond laissent des cicatrices.

(1) : https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/accidents-domestiques/brulures-peau

stack divider
biseptine - coups soleil

Tout savoir sur les coups de soleil


Il suffit d'un petit moment d'assoupissement dehors sur la chaise longue et l'on se réveille avec une peau toute rouge : coup de soleil !

Plus d’informations

biseptine - Quels sont les différents type de plaies superficielles ?

Quels sont les différents types de plaies superficielles ?


Les petites blessures font partie du quotidien, aussi bien chez les enfants que chez les adultes.

 

Plus d’informations

produit biseptinecica

biseptineCica®

Dispositif Médical


Accélère la cicatrisation des plaies superficielles et forme une barrière protectrice.

 

En savoir plus

Où trouver biseptineCica®
(Dispositif Médical) ?

L.FR.MKT.CC.07.2021.3854